Draft NFL 2022 : l’analyse choix par choix du 1er tour

Draft NFL 2022 : l’analyse choix par choix du 1er tour

Advertisements

Advertisements

Un seul quarterback, mais beaucoup de surprises. Le premier tour de la Draft NFL 2022 a encore été une grand fête. Retour en détail sur tous les choix qui ont été effectués.

1 – Jacksonville Jaguars : Travon Walker, DE, Georgia

Pour la 2nd année consécutive, les Jaguars ont lancé la draft avec le 1er choix. Après l’évidence Trevor Lawrence l’an dernier, le consensus était bien moins évident en 2022. Finalement, c’est Travon Walker (DE) qui rejoint Jacksonville.

Coqueluche du processus draft, l’homme à tout faire de la ligne défensive des Georgia Bulldogs, champions universitaires en titre, est sorti du lot ces dernières semaines, notamment à la faveur d’un combine ébouriffant qui l’a propulsé sous le feux des projecteurs et qui l’a positionné comme un des favoris au Top 5. De là à le voir premier joueur appelé, cela reste une petite surprise.

Plus d’info ici

2 – Detroit Lions : Aidan Hutchinson, Edge, Michigan

Si il n’aura pas eu l’honneur du 1er choix, Aidan Hutchinson n’aura pas attendu longtemps. Detroit profite ne laisse pas passer l’aubaine. Favori pour le 1er choix ces derniers mois, le pass rusher reste finalement dans le Michigan son état natal. Les Lions ajoutent le joueur universitaire le plus en vu en 2021, et un boost immédiat à leur pass rush.

Auteur d’une saison fantastique avec les Wolverines avec notamment 14 sacks, finaliste du trophée Heisman, il a brillé par ses capacités physiques mais également son intelligence de jeu. Aux Lions, il va devenir instantanément la menace numéro un sur la ligne défensive et contribuera immédiatement à faire progresser une escouade en difficulté en 2021 et notamment seulement 30e sur les sacks.

3 – Houston Texans : Derek Stingley Jr., CB, LSU

Nouvelle petite surprise pour ce top 3, le cornerback de LSU est le premier défensif back à être appelé cette année. Les Texans font le choix de renforcer leur secondary avec le premier de leur deux choix du jour.

Phénomène lors de saison freshman, Stingley a depuis connu une carrière perturbé par les pépins physiques. Avec seulement 3 matches en 2021, il n’a pas franchement pu lever les doutes. Excellent en homme à homme et également redoutable contre la course, son potentiel est grand, mais avec désormais le statut d’un top 3 de draft, il devra rapidement prouver qu’il peut être plus souvent sur le terrain qu’à l’infirmerie.

4 – New York Jets : Ahmad « Sauce » Gardner, CB, Cincinnati

Avec un cornerback déjà choisi, les Jets n’ont pas attendu pour sélectionné le nouveau leader de leur backfield. Sauce Gardner, le phénomène de Cincinnati rejoint la Grosse Pomme et fera désormais la paire avec Bryce Hall.

Grand, athlétique, intelligent, Gardner coche toutes les cases du cornerback idéal. Avec 0 touchdown concédé en carrière, il arrive aux Jets avec le costume du successeur de Darrelle Revis. A lui de confirmer.

5 – New York Giants : Kayvan Thibodeaux, DE, Oregon

Pour leur premier choix de la soirée, les Giants réalisent déjà un coup. En sélectionnant Kayvon Thibodeaux, un temps parmi les favoris pour le premier choix, la 2e franchise de New York met la main sur un joueur complet et hyper talentueux.

Recrue numéro un à sa sortie du lycée, Thibodeaux a brillé durant son cursus à Oregon. Monstre physique, aussi bon pour chasser le quarterback que pour attraper le running back, il s’intègrera parfaitement dans la défense talentueuse des G-Men. Avec Williams, Lawrence, Ojulari et maintenant Thibodeaux, la ligne défensive de New York prend un visage terrifiant.

6 – Carolina Panthers : Ikem Ekwonu, OT, NC State

Alors que l’on pouvait potentiellement attendre le premier quarterback de cette draft, les Panthers ont décidé de renforcer leur ligne offensive.

Ikem Ekwonu, originaire de Charlotte, reste à la maison et fera la paire avec Taylor Moton.Explosif, mobile, athlétique, Ekwonu est un véritable spécialiste du jeu de course. Un choix qui a du grandement faire sourire Christian McCaffrey.

7 – New York Giants : Evan Neal, OT, Alabama

Un temps annoncé comme possible 1er choix, Evan Neal descend jusqu’au 2nd choix des Giants. Une aubaine pour une équipe new yorkaise en difficulté récurrente sur la ligne offensive depuis plusieurs saisons. Le joueur du Crimson Tide culmine à plus de 2m et dépasse les 160kg, une montagne pourtant extrêmement mobile.

Avec Andrew Thomas, sélectionné en 5e choix en 2020, les Giants vont désormais profité d’une paire de tackles pour les 10 années à venir ou presque. Idéal pour mettre Daniel Jones dans des conditions idéales pour sa 4e et dernière année de contrat.

8 – Atlanta Falcons : Drake London, WR, USC

Alors qu’un renfort était attendu en défense, c’est finalement une cible qui rejoint les Falcons. Drake London est le premier receveur sélectionné cette année et composera avec Kyle Pitts un duo jeune et intrigant pour le nouveau quarterback d’Atlanta Marcus Mariota.

Joueur très grand, ancien basketteur à USC, London excelle dans les réceptions contestées. Extrêmement productif en 2021, sa saison a toutefois été écourté par une blessure à la cheville qui a fait plané des doutes sur son état physique au cours du processus draft. Un risque que les Falcons sont donc prêt à prendre.

9 – Seattle Seahawks : Charles Cross, OT, Mississippi State

Les Seahawks n’ont plus de quarterback, mais ils ont désormais un tackle gauche. Russell Wilson n’avait pas eu la chance d’être protégé à Seattle, mais Drew Lock, lui, y aura droit. Charles Cross est un pur tackle gauche. Si le jeu de course n’est pas sa spécialité, sa technique et son agilité devrait lui permettre de s’imposer dans la ligue.

10 – New York Jets : Garret Wilson, WR, Ohio State

Pour leur second choix de la soirée, les Jets passe de l’autre côté du ballon. Le front office ajoute une cible pour leur quarterback de 2nd année Zach Wilson.

Coureur de tracés accomplis et avaleur d’espace capable d’engranger les yards après réception, il est loin d’être le plus grand de la classe. Il formera avec Elijah Moore un duo explosif au service du jeune quarterback des Jets.

11 – New Orleans Saints (via Commanders) : Chris Olave, WR, Ohio State

Premier échange de la soirée ! Après avoir monté un échange il y a quelques semaines avec les Eagles, les Saints décident de monter encore pour Chris Olave. Le receveur des Buckeyes a brillé ces dernières saisons et a prouvé toutes ses qualités de tracés et d’explosivité. Si Michael Thomas retrouvent ses moyens physiques, le duo promet d’être complémentaire et explosif, en particulier avec Jameis Winston aux manettes.

Les Commanders reçoivent le pick 16 des Saints ainsi qu’un 3e et un 4e tour.

Plus d’info ici

12 – Détroit Lions (via Vikings) : Jameson Williams, WR, Alabama

Nouvel échange, et quel échange ! Les Lions remontent depuis le 32e choix pour sélectionner Jameson Williams. Après avoir sélectionné Hutchinson en début de soirée, le front office du Michigan se montre agressif pour renforcer son attaque et son corps de receveurs.

Receveur électrique, Williams s’est déchiré les ligaments croisés fin 2021, l’éloignant probablement des terrains pour la majeure partie de la saison 2022. Avec 4 touchdown de plus de 70 yards la saison passé avec Bama, il a prouvé qu’il était une menace profonde pouvant faire des différences décisives sur son accélération.

Plus d’info ici

13 – Philadelphia Eagles (via Texans) : Jordan Davis, DT, Georgia

La soirée devient folle. Troisième échange de suite. Les Eagles renforce leur ligne défensive avec Jordan Davis. Initialement en 15e position, Philly est donc passé juste devant les Ravens pour sécuriser l’homme fort de la ligne défensive des Bulldogs.

Phénomène absolu, Davis est capable de courir le 40 yards en 4.78 malgré ses 155kg. Mobile et puissant, il est probablement le meilleur défenseur contre la course de la classe. Capable de se défaire des prises à deux, Davis un cauchemar à contrer. Mais le Bulldog est aussi un joueur qui s’essouffle vite et sa capacité à jouer sur trois tentatives est incertaine.

Plus d’info ici

14 – Baltimore Ravens : Kyle Hamilton, Safety, Notre Dame

La descente s’arrête pour un des joueurs les plus talentueux de la promotion 2022. Les Ravens profitent de l’étonnante disponibilité de Kyle Hamilton pour se renforcer sur un poste à besoin.

Homme à tout faire du backfield des fighting irish, Hamilton est une anomalie athlétique. Polyvalent, intelligent, bon contre la course, il sait tout simplement tout faire. Désormais dans les mains de John Harbaugh, ses possibilités semblent sans limite et son avenir radieux.

15 – Houston Texans (via Eagles) : Kenyon Green, OG, Texas A&M

Après avoir reculé de deux places, les Texans choisissent de renforcer leur ligne offensive avec Kenyon Green. Polyvalent, il a évolué sur tous les postes de la ligne mais s’épanouira pleinement au poste de guard à l’échelon supérieur. Puissant et mobile, il sera un renfort majeur à un poste où Houston avait un vrai besoin.

16 – Washington Commanders : Jahan Dotson, WR, Penn State

Pour le premier pick sous le nom de Commanders, l’équipe de la capitale étoffe son groupe de receveur avec Jahan Dotson. Doté de mains extrêmement fiables, le receveur des Nittany Lions est également un très bon coureur de tracés. Si il n’est pas le plus rapide, il compense par son explosivité et sa vivacité.

Avec Terry McLaurin, Curtis Samuel et désormais Dotson, le nouveau quarterback de Washington dispose d’un trio explosif pour s’épanouir pleinement et retrouver le niveau de son début de carrière. En tout cas son front office lui en donne les moyens.

17 – Los Angeles Chargers : Zion Johnson, OG, Boston College

Encore du renfort pour Justin Herbert. Après Rashawn Slater l’an dernier, les californiens renforcent une nouvelle fois leur ligne offensive avec le redoutable guard Zion Johnson. Aussi bon dans la protection de passe que dans le jeu au sol, il sera un titulaire indiscutable et une plus value majeure pour les Chargers.

18 – Tennessee Titans (via Eagles) : Treylon Burks, WR, Arkansas

Nouveau mouvement majeur. Les Titans envoient A.J Brown aux Eagles et récupèrent leur 18e choix. Pour le remplacer, les Titans prennent son clone Treylon Burks. Polyvalent, rapide et puissant, le profil du joueur d’Arkansas fait en effet largement penser au désormais ex receveur de Tennessee.

Après avoir coupé Julio Jones, signé Robert Woods et donc échangé Brown, c’est un tout nouveau corps de receveurs qui sera aligné par les Titans en septembre.

19 – New Orleans Saints : Trevor Penning, OT, Northern Iowa

Un peu de répit dans une soirée très agitée, un choix logique et attendu, les Saints renforcent leur ligne offensive avec Trevor Penning. Après le départ de Terron Armstead, le côté gauche de la ligne était une priorité pour la franchise de Louisiane. Doté des mains les plus violentes, voir méchantes, de la cuvée, le prospect de Nothern Iowa et un joueur hyper agressif.

Très athlétiques malgré son gabarit, il dispose aussi d’un gros potentiel. La faible adversité rencontré à l’université lui demandera toutefois peut être un temps d’adaptation en NFL.

20 – Pittsburgh Steelers : Kenny Pickett, QB, Pittsburgh

Enfin, il a fallu attendre 20 choix pour voir le premier quarterback appelé. Kenny Pickett reste à Pittsburgh et rejoint les Steelers pour devenir le successeur de Ben Roethlisberger retraité en fin de saison dernière. Auteur d’une excellente saison 2021, Pickett est un lanceur fiable, précis et capable de démarrer dès le début du prochain exercice. Malgré ses « petites » mains, il s’est montré efficace pour diriger son attaque.

Malgré la signature de Mitch Trubisky, la franchise de Pennsylvanie souhaite donc repartir sur un tout nouveau cycle.

21 – Kansas City Chiefs (via Patriots) : Trent McDuffie, CB, Washington

Alors qu’on s’attendait à un renfort au poste de receveur, notamment suite à l’échange avec les Patriots, les Chiefs choisissent Trent McDuffie pour renforcer leur principal point faible, la défense aérienne.

Excellent plaqueur, capable d’être un vrai contributeur contre la course, McDuffie est un joueur très fiable et très sur. S’il n’est pas un playmaker capable de faire basculer une rencontre avec une interception, il est une véritable assurance sur l’extérieur avec notamment aucun touchdown concédé en 2021 et seulement 111 yards encaissés.

22 – Green Bay Packers : Quay Walker, LB, Georgia

Une receveur ? Non merci. Alors qu’une cible est désespérément attendue par Aaron Rodgers (et les supporters), les Packers font le choix surprise d’un linebacker avec Quay Walker. Le départ de Davante Adams aura donc servi pour renforcer le second rideau. Un choix étonnant quand on sait que la franchise a prolongé pour 5 ans De’Vondre Campbell, All Pro en 2021. Si le quadruple MVP se montre de nouveau boudeur, on ne pourra que le comprendre.

Par ailleurs alors que Devin Lloyd ou Nakobe Dean étaient disponibles sur cette position, le nom de Walker a vraiment de quoi interroger.

23 – Buffalo Bills (via Cardinals, via Ravens) : Kaiir Elam, CB, Miami

Encore un échange dans une soirée où ça ne finit plus de bouger. Les Bills montent de 3 places pour sélectionner leur futur cornerback numéro 2, Kaiir Elam. Avec la meilleure défense de la ligue, le seul point faible identifié de cette redoutable escouade était le poste de cornerback où après le départ de Levi Wallace, le poste à l’opposée de Tre’Davious White était à pourvoir.

Fantastique athlète, rapide et agile, Elam a le gabarit idéal du cornerback extérieur. Il devra encore travailler sa technique notamment de plaquage, mais nul doute que dans les mains de Sean McDermott, sa progression ne devrait pas tarder.

24 – Dallas Cowboys : Tyler Smith, OT, Tulsa

Après le départ de La’el Collins, du renfort était attendu au cours de la draft et c’est donc sans surprise que Jerry Jones a sélectionné un guard. Ce qui peut l’être davantage c’est le nom. Tyler Smith. Plutôt projeté au 2e jour, Smith ne manque pas de qualité. Puissant et agressif, son potentiel est élevé. Il devra encore progresser sur la protection de passe à l’échelon supérieur.

25 – Baltimore Ravens (via Bills) : Tyler Lindenbaum, C, Iowa

Après avoir envoyé Marquise Brown aux Cardinals contre le choix 23 et avoir échangé ce choix avec les Bills, les Ravens sont finalement de retour sur l’horloge et choisissent de renforcer leur ligne offensive avec le meilleur centre de la cuvée. Attendu plus Tyler Linderbaum est enfin sélectionné. Polyvalent, mobile, intelligent, athlétique et technique, le joueur d’Iowa a tout. Tout simplement. Titulaire en puissance, il apportera immédiatement à Baltimore et contribuera à rendre le jeu de course encore meilleur.

26 – New York Jets (via Titans) : Jermaine Johnson, Edge, Florida State

Les Jets n’ont pas laissé passé leur chance. Avec Jermaine Johnson en train de descendre, les New Yorkais ont décidé de revenir au premier tour en montant un échange pour sélectionner le pass rusher de FSU.

Doté d’un large panel de mouvements, Johnson est aussi athlétiques et polyvalent. Capable d’évoluer dans différents schémas, il apportera ses qualités de pass rushers à une escouade dans le dernier quart d cela ligue. Egalement redoutable contre la course, il devrait rapidement s’imposer comme un des leaders du front seven des Jets au côté de Quinnen Williams.

27 – Jacksonville Jaguars (via Buccaneers) : Devin Lloyd, LB, Utah

Déjà le 8e échange de la soirée. Les Jaguars remontent au 1er tour pour sélectionner celui qui était le linebacker le plus en vue avant le début de la soirée, Devin Lloyd. Attendu dans le top 15, sa disponibilité à ce stade a de quoi surprendre. Fantastique playmaker, Lloyd est un joueur hyper complet. Intelligent, il lit très bien le jeu pour traquer les running back ou aller chasser le quarterback. Sa qualité de lecture et sa mobilité le rendent également performant sur la couverture. Leader défensif, son apport sur le second rideau de Jacksonville devrait être immédiat et majeur.

28 – Green Bay Packers : Devonte Wyatt, DL, Georgia

Toujours pas de receveur à Green Bay, mais un choix logique avec Devonte Wyatt. Si il a déjà 24 ans, le joueur offre tout de même aux Packers beaucoup de certitudes. Complet, il est capable de perturber la poche pour mettre la pression, et se montre également solide contre la course.

Les intentions du front office sont claires. Blinder la défense. Au côté de Kenny Clark et avec l’ajout durant la free agency de Jaran Reed, la ligne défensive de Green Bay a fière allure

29 – New England Patriots (via Chiefs) : Cole Strange, OG, Chattanooga

Après être descendu, les Patriots surprennent en sélectionnant un guard de 2nd niveau universitaire avec Cole Strange. Après avoir envoyé Shaq Mason à Tampa, Belichick a donc trouvé son remplaçant. Intelligent et pouvant jouer centre ou guard, Strange est tout de même un pari notamment pour un choix du 1er tour.

30 – Kansas City Chiefs : George Karlaftis, Edge, Purdue

Avec le second choix de la nuit, les Chiefs restent en défense et renforce leur pass rush avec George Karlaftis. Belle opportunité pour les champions 2019 de trouver le joueur grecque disponible en fin de 1er tour. Athlète complet, ancien joueur de water polo, le joueur de Purdue a un très gros moteur et dispose d’une bonne technique malgré sa relative expérience du football.

Pass rusher né, il va apporter du sang frais et de la puissance sur la ligne de Kansas City. Pour le plus grand plaisir de Chris Jones qui devrait être soulagé de porter toutes les responsabilités seul.

31 – Cincinnati Bengals : Daxton Hill, safety, Michigan

Les derniers champions AFC renforcent leur secondary. En délicatesse sur la défense aérienne, les Bengals sélectionnent l’homme à tout faire des Wolverines Daxton Hill. Pouvant aussi bien joueur sur les deux postes de safety, il peut aussi dépanner en cornerback et brille comme nickel.

Avec Jessie Bates et Von Bell, c’est là qu’il devrait justement commencer sa carrière. Athlétique et intelligent, il est productif et sait se faire respecter au duel. Son profil et ses qualités pourraient également faire de lui un cornerback extérieur à moyen terme. Un poste où Cincinnati a montré de grosses lacunes la saison dernière et notamment au Super Bowl.

32 – Minnesota Vikings (via Lions) : Lewis Cine, safety, Georgia

Après avoir reculé de 20 places, les Vikings concluent la première soirée de la draft avec le safety des champions en titre Lewis Cine. Excellent contre la course, hyper agressif dans ses plaquages, le joueur de Georgia joue avec énormément d’intensité et de vitesse.

Leader expérimenté de la redoutable défense des Bulldogs, Cine devrait rapidement se faire une place dans le backfield de Minnesota. Avec les 33 ans Harrison Smith, il pourrait à terme être le successeur du joueur All Pro figure des Viks depuis 10 ans.

Le replay vidéo

Leave a Comment

Your email address will not be published.